Sommaire des raisons de pétition

 

 

Au XVIe siècle, le monde avait peu de connaissances sur l'Asie du Sud-Est. Les commerçants et les marins à l'époque ont appelé la mer, entourée actuellement par les pays d’Asie du Sud-Est, “la mer de Chine méridionale” pour désigner le bassin de la mer fermée et sa situation par rapport aux pays voisins situés au nord de l'Australie, à l'est de l'Inde et au sud de la Chine.

 

Notamment, cette région occidentale a été appelée une fois la mer Champa ou la mer de Champa, le nom d’un royaume côtières très connu pour son apogée de la gloire avant le XVIe siècle.

 

En cette ère moderne, lorsque la civilisation humaine a évolué vers une coopération mondiale dans de nombreux aspects, la communauté internationale, dès le XXe siècle, en termes de géographie , a constitué une sous-région de l'Asie pour répondre au besoin de l'humanité.

 

Cette sous-région a été officiellement nommée l’Asie du Sud-Est, y compris la Birmanie, Brunei, le Cambodge, le Timor oriental, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, Singapour, le Thaïlande, les Philippines et le Vietnam.

 

L’Asie du Sud-Est représente environ 600 millions d’habitants, et dans un effort commun, a apporté des contributions uniques et originales à la civilisation moderne dans de nombreux domaines, y compris la culture, la science, l'éducation, l’économie, le politique, etc.

 

À part des données ci-dessus, les faits suivants sont indiscutables:


1. L’Organisation des Nations Unies a reconnu officiellement cette région sous le nom “l'Asie du Sud-Est”.


2. Les pays d'Asie du Sud-Est entourent presque toute la mer de Chine méridionale avec un littoral total d’environ 130.000 kilomètres (81,250 miles), tandis que la côte sud de la Chine a mesuré seulement environ 2.800 (1.750 miles)


3. Cette mer ne réserve pas à un pays spécifique. Elle est un patrimoine commun de l'humanité et a été effectivement utilisée par la communauté internationale depuis des siècles comme la deuxième voie maritime plus importante dans le monde entier.

 

Rejoignez la campagne pour demander aux Présidents et aux Premiers Ministres des 11 pays d'Asie du Sud, au Président de l’Organisation d’Atlas de l’Océan de l’ONU, aux Présidents et aux Directeurs de 11 organisations géographiques à travers le monde de changer le nom de “ la mer de Chine méridionale” à “la mer d’Asie du Sud-Est”.

Signez la lettre de pétition et votre action sera toujours mémorisée dans l'histoire moderne de l'Asie du Sud-Est.


 

Lettre de pétition

 


Message: Lettre de pétition pour les Présidents et les Premiers Ministres de 11 pays d’Asie du Sud-Est, le Président de l’Organisation d’Atlas de l’Océan de l’ONU, les Présidents et les Directeurs de 11 organisations géographiques


Mesdames (Messieurs),


À mon avis, l'appellation de "la mer de Chine méridionale" a été utilisée à tort depuis longtemps pour décrire l'état géographique actuel de la mer entourée par les pays d'Asie du Sud-Est.


Avec la plus grande sincérité, je vous exhorte à changer cette appellation par le nom de “la mer d’Asie du Sud-Est” à toutes les occasions possibles, afin de refléter les connaissances de l'humanité sur l\'environnement géographique, l'état évident de la domination géographique dans la mer de la région que j’ai débordé ( l’Asie du Sud-Est ), l'intérêt de 600 millions de personnes en Asie du Sud-Est et le point de vue de la communauté internationale.


Vos actions encourageront certainement les habitants de cette région et même montreront plus de soin, plus de compassion envers notre planète et donc, profondément, elles promouvront l'amélioration de la civilisation humaine et de l'environnement.


Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de ma considération distinguée.

 

 

Translated by: Ngoc Chau D. Phan

 

Prendre des Mesures!